Comprendre l’iridologie

Publié par Marie Abiven Naturopathe le

Comprendre l'iridologie

L’iridologie n’est pas un outil encore très connu malgré la richesse d’informations qu’il délivre au praticien de santé. On dit que les yeux sont le miroir de l’âme mais pour moi ils sont surtout le miroir du corps!

J’ai eu la chance d’être formée à cet outil par Julien Allaire qui est Le spécialiste de cette discipline. Il a étudié les différents courants existants en France et ailleurs pour enrichir ses connaissances et développer sa méthode d’enseignement. Il a d’ailleurs récemment édité un livre « la santé par l’oeil », très accessible même pour les novices!

En attendant, voici quelques explications pour mieux comprendre cette discipline et surtout ne pas en avoir peur!

L’iridologie est l’étude de l’état de santé ou de vitalité d’une personne par l’observation de la structure et des pigmentations de la partie colorée des yeux. Elle donne un panorama de l’état de fonctionnement de notre organisme.

Les origines de l’information : 

Il s’agit à la fois d’un processus de transmission nerveuse, comme les autres systèmes réflexologiques mais aussi d’une transmission d’informations par le sang puisque l’iris est largement vascularisé.

Qu’est ce qu’on observe ?

la trame de l’iris : elle me permet d’apprécier la vitalité innée de la personne. Cette information est clé pour savoir si la personne a hérité d’une bonne capacité à s’auto-régénérer. Vous savez, quand vous vous mettez 2 mois à vous remettre de votre bronchite alors que votre mari, lui, en une semaine c’est oublié! peut être n’avez-vous pas hérité de la même vitalité?

  1. les couleurs : elles me renseignent notamment sur les rétentions toxiniques c’est à dire sur les éventuelles difficultés à éliminer certains types de toxiques. Certaines personnes par exemple sont prédisposées à mal éliminer les déchets acides et devront donc porter une attention particulière à leur équilibre acido-basique.
  2. La somatotopie circulaire : chaque cercle autour de la pupille correspond à un système. Par exemple, le cercle 1 correspond au système nerveux parasympathique. S’il est très marqué, je pourrais conclure que ce système est en hyper sollicitation. Le cercle 2 correspond à l’estomac et selon son aspect, je questionnerai la personne sur d’éventuelles problématiques liées à une hypo ou hyper sécrétion d’acide chlorhydrique, ou du stress qui se localise sur l’organe, etc. Il existe 6 anneaux + une ligne circulaire appelée collerette.
  3. les signes iriens : j’observe ici les amas de fibres qui indiquent des inflammations ou des congestions, les radii Solari qui sont des failles localisées qui renseignent sur des éventuelles somatisations des émotions sur certains organes, les cryptes qui sont des signes en creux plus ou moins profonds et qui révèlent des faiblesses organiques et enfin des arcs de cercle qui correspondent à des périodes de stress prolongées et à une éventuelle déminéralisation.
  4. les tâches et les anneaux : ils délivrent des informations sur les rétentions toxiniques (exemple : si présence de flocons jaunes dans le cercle 5, la personne est prédisposée aux plaques d’athérome > cholestérol déposé dans les artères)
  5. la pupille : j’observe sa position, sa pulsation,  son bord et sa taille. Par exemple, si la pupille est en mydriase (dilatée) je pourrais suspecter une présence d’adrénaline dans l’organisme qui bloque la digestion, ferme les sphincters, peut générer de l’hypertension, de la tachycardie etc.

En conclusion, l’iridologie est un outil qui m’aide à comprendre le fonctionnement métabolique d’une personne.Il s’agit d’indicateurs qui permettront d’aiguiller mon échange avec le consultant pour enquêter sur la cause de la cause de la maladie. Ce n’est pas un outil pour établir des diagnostics* puisque les signes iriens correspondent à des prédispositions. C’est en ce sens qu’il a toute sa place dans la pratique d’une médecine préventive. Si la personne connaît ses éventuelles faiblesses, elle pourra agir en prévention pour rester en santé.

Les photos insérées dans cet article sont prises avec un appareil qui me permet de zoomer dans votre œil pour une étude plus précise de vos signes iriens.

*A noter que seul votre médecin traitant est habilité à réaliser des diagnostics. 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *