Le mécanisme du biodécodage

Publié par Marie Abiven Naturopathe le

Quel est le mécanisme du biodécodage?

Le biodécodage est une nouvelle approche de la thérapie et de la santé basée sur le sens biologique des symptômes.

Qu’est ce que cela sous-entend? que les émotions telles que la colère, la frustration, l’angoisse… peuvent entrainer des maladies? Mais comment expliquer ce lien de cause à effet? Comment une émotion intangible peut-elle déclencher une réaction physique? 

J’aime la comparaison de Jacques Martel, auteur du Grand dictionnaire des Malaises et des Maladies, quand il écrit: « dans un domaine qui relève de la physique comme l’électricité, on travaille avec quelque chose que l’être humain n’a jamais vu : l’électricité. Car, en fait on travaille avec les effets comme la lumière, la chaleur, l’induction, etc. De la même façon, les pensées et les émotions ne sont pas nécessairement physiques au sens propre du terme, mais peuvent avoir des répercussions physiques sous forme de malaises et de maladies. »

Comprendre le lien de cause à effet : le choc, le stress et le symptôme

Un choc va solliciter un mécanisme d’adaptation. La perte d’un proche par exemple va nécessiter une adaptation pour apprendre à vivre sans lui/elle.
Si on ne trouve aucune solution pour s’adapter à cette nouvelle situation (=stress), se produit alors « un refoulement », c’est à dire un mécanisme de défense que l’on active lorsqu’une situation devient insupportable. On tait l’émotion, on l’enfouit, on la fuit, on l’évite pour moins souffrir. Et c’est l’ inconscient qui récupère le problème. Or, l’inconscient participe à notre fonctionnement biologique. Par exemple, respirer ou encore digérer sont des actions commandées par l’inconscient – ce sont des automatismes nécessaires au maintien de l’homéostasie. En cas de refoulement, l’inconscient va tout faire pour résoudre le conflit interne (l’évacuer quoiqu’il en coûte!!) et propose donc une solution en passant par le corps (son seul moyen d’expression), c’est ce qu’on appelle la maladie (« le mal a dit »).

Le langage de l’inconscient 

Il est tout à fait personnel. La même expérience vécue par deux personnes différentes ne sera pas interprétée de la même manière. C’est pourquoi, il n’existe pas de correspondance universelle entre tel évènement et tel symptôme. Le décodage biologique est un outil qui donne des pistes de réflexion mais qui n’est pas une vérité. La clé est d’identifier la situation vécue et le sens accordé aux faits qui ont entrainé le conflit et provoqué la réponse biologique. Une fois cette situation identifiée, il devient possible de mettre en place ce qu’il faut pour éviter sa reproduction ou modifier son interprétation. Parfois juste l’exprimer permet de résoudre le conflit. C’est ce qu’on appelle faire de la prévention!! et c’est la raison pour laquelle, comprendre le langage de la maladie fait partie de l’accompagnement du naturopathe.  

J’espère que ces quelques lignes vous aident à mieux comprendre le mécanisme inconscient qui se produit lorsque nous ne parvenons pas à nous adapter à une situation. Si le sujet vous intéresse, voici les 2 ouvrages que je vous recommande particulièrement. Il s’agit de dictionnaires qui répertorient les symptômes ou maladies et donnent des pistes de réflexion sur les conflits internes associés. A lire avec précaution car comme expliqué dans l’article, il existe autant d’interprétations que de personnes!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *