L’anti-moustiques naturel testé et approuvé!

Publié par Marie Abiven Naturopathe le

Voici la recette d'un répulsif à moustiques efficace et 100% naturelle

Pourquoi les moustiques nous piquent ils ?

Notre sang est utile aux moustiques femelles pour le processus de maturation de leurs œufs, notamment grâce aux protéines qu’il contient. Ce sont les femelles et non les mâles qui piquent. Elles sont capables d’aspirer jusqu’à deux fois leur poids en quantité de sang (entre 1 et 3 mg).

Le moustique repère déjà sa proie entre 10 et 50 mètres de distance avec l’odorat et notamment le CO2 que nous rejetons. Les autres mammifères sont également concernés. Mais il a besoin également du visuel, de 5 à 15 mètres de distance. Plus c’est gros et coloré plus il est attiré. A moins d’1 mètre, il va vers la partie la plus chaude du corps.

Souvent le taux de sucre dans le sang va déterminer leur choix car certaines personnes sont rarement piquées alors que d’autres les attirent comme des aimants. Une information toutefois rassurante : sur les 1 500 espèces de moustiques seulement 200 piquent et la moitié ne sont intéressés que par les oiseaux.

Les dangers des produits industriels

On retrouve communément les substances suivantes dans les répulsifs chimiques : le DEET, l’icaridine et l’IR3535. On peut comparer leur action à celle de pesticides, ces produits à appliquer ou à diffuser ne sont donc pas sans risque.

Le DEET par exemple, fonctionne en bloquant les récepteurs olfactifs des insectes, notamment ceux détectant le dioxyde de carbone ou l’acide lactique. On lui reproche des irritations de la peau, des yeux mais aussi des maux de tête, des difficultés respiratoires. Des études récentes ont révélé que le DEET pouvait être toxique pour le système nerveux. Il inhibe une enzyme très importante pour l’échange d’informations entre les cellules nerveuses.

Alors par quoi les remplacer ?

Ma recette anti-moustiques 🦟 100% naturelle 🌱

Elle les repousse mais ne les tue pas. Elle sent bon 💚 et allège les jambes lourdes. Elle coûte moins chère que les répulsifs industriels et se conserve très longtemps.

Munissez-vous d’un flacon en verre de 50 ml.

Pour une dilution à 5% nous utiliserons 2,5 ml d’huile essentielle soit 80 gouttes.

Attention selon les fabricants le compte-goutte ne délivre pas la même quantité. Les huiles essentielles utilisées dans la recette proviennent d’un fabricant où 30 gouttes correspondent à 1ml.

Huile essentielle Citronnelle Java: 20 gouttes

Huile essentielle Géranium Rosat : 20 gouttes

Huile essentielle d’Eucalyptus citronné : 20 gouttes

Huile essentielle de Lavande Aspic : 10 gouttes

Huile essentielle de Menthe Poivrée : 10 gouttes

Huile végétale de Calophylle (50% du reste du flacon) : fluidifiante sanguine elle est efficace pour soulager les jambes lourdes. Elle est également calmante en cas de coups de soleil. 

Huile végétale de Jojoba ou huile d’olive (50% du reste du flacon pour fluidifier le mélanger)

Réservée aux + de 7 ans. Déposez entre 5 et 10 gouttes de ce mélange sur les parties du corps exposées. À renouveler jusqu’à 4 fois par jour.

Pensez à étiqueter votre flacon.

Les huiles essentielles peuvent être allergisantes chez certaines personnes. N’hésitez pas à faire un test sur une petite zone pour vérifier une éventuelle réaction.

Elles sont contre-indiquées chez les femmes enceintes et allaitantes. N’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel tel que votre pharmacien ou votre naturopathe pour vérifier que vous n’êtes pas concerné(e) par les autres contre-indications.

Mais alors comment faire pour les enfants, les personnes concernées par les contre indications des huiles essentielles ou les personnes allergiques, et les femmes enceintes et allaitantes ?

Installer des moustiquaires aux fenêtres

Limiter les odeurs fortes autant que possible, qu’elles soient corporelles ou artificielles (parfum, déodorant…).

Porter des vêtements longs et clairs qui couvrent au maximum le corps.

Éviter de sortir à l’aube et à la tombée de la nuit, quand les moustiques sont très présents.

Supprimer les réservoirs d’eau stagnante car les moustiques pondent dans ceux-ci : seau, arrosoir, jouet, cache-pot, gouttière bouchée…

Rafraichir sa peau le plus possible

Disposer un bouquet de géranium dans un vase chez vous et mettez également des pots de géraniums sur votre balcon, dans votre jardin, près des portes et fenêtres pour plus d’efficacité.

L’huile de monoï originaire de Tahiti vous servira aussi de répulsif anti-moustique en plus de vous hydrater.

Les ventilateurs éloignent également les moustiques qui n’aiment pas l’air projeté

Laisser quelques toiles d’araignée : elles peuvent servir de piège aux moustiques, 

Et pour les démangeaisons ?

Appliquez de l’eau glacée avec une compresse pour calmer l’inflammation puis déposez directement sur le bouton une goutte d’huile essentielle de Lavande Aspic.

Le macérât huileux de Millepertuis est un calmant et apaisant très puissant pour toutes les irritations de la peau à appliquer uniquement le soir car cette huile est photosensibilisante.

Si vous avez du gel d’Aloe Vera ce sera aussi très efficace pour calmer la zone inflammée. 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *